Informations

Ligne éditoriale


Ce site a été mis en place par un groupe d'amis qui ont des connaissances en informatique que je n'ai pas.
C'est un site coopératif.
C'est un support d'échange avec mes lecteurs, et bien sûr mes amis, ceux qui partagent les mêmes valeurs et les mêmes convictions, et pourquoi pas ceux qui ne connaissent pas mon travail.
J'ai voulu aussi présenter succinctement mes travaux, pour les chercheurs et étudiants qui me contactent quelquefois à ce sujet mais aussi mes activités liées au mouvement des revues, et notamment la revue Cultures & Sociétés.
Durant l'année 2012, ce site a été consulté 34518 fois, pour la dite revue et l' association qui la soutient (ACS=Association des Amis de Cultures & Sociétés) ou pour l'auteur.
Ce chiffre encourageant va nous inciter à des améliorations et des compléments de texte utiles.

Jean-François Gomez

Extraits d'ouvrages de l'auteur

"...Ce n'est pas en posant la grandeur de l'homme qu'il faudrait commencer.Comment vous dire?..Ce n'est pas en instituant la grandeur de l'homme par les paroles.On le croirait pourtant, à les écouter, ceux qui ne font que ça, qui ne parlent que de "valeurs"..."Le désir d'extraordinaire, disait Maeterlink, est le grand mal des hommes ordinaires..."La grandeur,ça se trouve pas par hasard sur le chemin dur et brûlant, il faut recommencer à chaque pas.On ne peut pas en hériter.Ce qui est important, c'est de poser l'ensemble des questions nécessaires à notre existence.Mon jardinier sait depuis longtemps qu'il est inutile de rêver à ses salades avant de les avoir semées comme il convient, à la saison qui convient. Malheureusement le monde fourmille de gens qui nous expliquent, souvent, mais il manque tellement de gens qui fondent, qui acceptent, qui proposent et codifient ces choix premiers qui rendent l'homme possible.
Tout le monde essaye de cueillir, personne est là pour semer..."
Un éducateur dans les murs, poèmes pédagogiques pour le XXI° siècle
Coll. "Tains sociaux", Téraèdre, Paris, [1978] 2004

Extraits (suite)

"...Auprès des enfants, il vaudrait mieux se méfier de n'être qu'un morceau de discours Prevoyance obseque. Si l'on ne change pas sa vie en même temps que la leur, il y a fort à parier qu'ils vous prendront pour un bonimenteur de foire ou un camelot..."
Rééduquer, parcours d'épreuves et trajet de vie
Toulouse, Erés, 1992

Extraits (suite)

"...Ainsi, à la fin,dans mon univers libéré de toute haine, de toute culpabilité, de toute religion,dans une maison secrète de quelque pays sans nom où nous parlerons toujours prés de l'âtre, je deviendrai capable de contenir et de comprendre la peur de l'enfant-pas-comme-les-autres.
Je pourrai lui tendre la main pour l'aider à vivre, ayant réussi à libérer cet amour qui était resté jusqu'à-là étouffé, fragile, peureux...Alors, l'ancien pédagogue me fera sourire.
Apaisés tous les deux, nous digérerons ensemble notre passé, et nous quitterons le centre des choses pour rejoindre un lieu parfait où les silences et les gestes vaudront plus que les idées. J'aurai perdu le sens de mon importance, trop engagé dans le souffle du jour, trop pris par la chair fraîche des mots..."
L’éducateur et son autre histoire, mort d'un pédagogue
Préface de Gaston Pineau, Les deux continents, Genève, 1994.
Ce dernier ouvrage est épuisé dans sa première et deuxième édition ; il a disparu des circuits des libraires en France ; l'auteur peut en fournir un exemplaire sur demande à l'adresse : 28 rue Emile Jamais 30220 Aigues-Mortes.

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]